Burkina Faso

Au Burkina Faso : soutenir l’entreprenariat local et contribuer aux politiques publiques

Le programme Nutridev existe au Burkina Faso depuis 2005, en particulier à Ouagadougou, dans la région de l’Est et dans la Boucle du Mouhoun. Les actions contribuent aux politiques de lutte contre la malnutrition au niveau local et national. Elles favorisent l’entreprenariat local, y compris l’entrepreneuriat féminin dans les quartiers périphériques de la capitale.

Le contexte : la malnutrition infantile des quartiers urbains « non lotis » aux zones rurales

Au Burkina Faso, un enfant de moins de 5 ans sur trois souffre de malnutrition chronique. La malnutrition est la cause de la moitié des décès chez ces enfants. Le taux d’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois est faible, l’introduction des aliments de complément au lait maternel s’effectue souvent trop tard et seuls 7,2% des enfants de 6 à 23 mois reçoivent le nombre de repas et de groupe d’aliments nécessaires chaque jour. Dans les « quartiers non lotis » en périphérie de la capitale, 59% des habitants sont en situation d’insécurité alimentaire élevée.

Les actions de Nutrifaso depuis 2005

Le Gret agit principalement dans les « quartiers non lotis » (précaires) de la capitale Ouagadougou dans les régions de l’Est et de la Boucle du Mouhoun.
Le Gret appuie une vingtaine de petites entreprises locales qui produisent des aliments fortifiés pour les enfants de 6-23 mois et pour les femmes.
L’approche communautaire est à la base de la sensibilisation des populations et du renforcement des services de santé, de la production d’outils d’éducation nutritionnelle à la formation des acteurs de santé.
Dans la Boucle du Mouhoun, « grenier à grains du Burkina », le Gret met en œuvre un projet innovant intégrant sécurité alimentaire et nutrition, en priorisant les familles les plus pauvres.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec les acteurs internationaux et nationaux impliqués dans la lutte contre la malnutrition dans le pays, explique Tahirou Traoré, responsable du programme Nutridev au Burkina Faso. Le Gret participe ou anime des groupes de travail qui regroupent les « Partenaires techniques et financiers » et la Direction de la Nutrition pour partager les enseignements de son expérience. Il sensibilise les acteurs d’urgence comme le PAM à l’importance d’utiliser des aliments fortifiés locaux, en soutien aux dynamiques de développement dans le pays, dans des contextes d’urgence ».

Les spécificités de Nutridev au Burkina Faso

Dans les quartiers périphériques de Ouagadougou, le Gret a mis en place un réseau original de distribution d’aliments fortifiés par des femmes entrepreneures, issues des « quartiers non lotis ».

Sidonie Ouedraogo, gérante du kiosque de Bissighin, témoigne : « Avant, on voyait beaucoup plus de cas de malnutrition lors des campagnes de dépistage. Cette activité me donne une raison de me lever le matin. Le projet m’a donné accès à des formations qui me sont utiles pour mon activité et me permet d’être indépendante. »

Voir la distribution par les femmes entrepreneures en vidéo

Nutridev au Burkina, c’est aussi une forte implication dans les politiques publiques. Par exemple, le Gret a accompagné le gouvernement dans la mise en place en 2014 de la première norme qualité pour les farines infantiles au Burkina Faso, avec une exigence de qualité nutritionnelle, microbiologique et physico-chimique. Elle vise à protéger et valoriser les entreprises locales face à une production concurrente dont il est souvent difficile de certifier la qualité, et c’est un bon indicateur pour les familles.

Depuis 2015, le Gret développe un service innovant de téléphonie mobile au service de la santé maternelle et infantile dans la province du Gourma : le service AlloLaafia.

Contact dans le pays

Tahirou Traoré, traore-t.burkina[at]gret.org

Actualités Nutridev dans le pays

«
»

En 2016, le Gret met en œuvre les activités du programme Nutridev au Burkina Faso avec l’appui des partenaires suivants :

  • Partenaires financiers : Agence française de développement, Cedeao, Fondation Bel, Ministère français de l’Intérieur, Pam, Unicef, Union européenne
  • Partenaires techniques : ABF, ACF, Apac, CRS, Djantoli, Fandima, Région Est